Vers l’assouplissement des règles concernant la nationalité sportive des joueurs ! – La synthèse de l’actualité sportive

En effet à en croire l’Associated Press, la FIFA mène actuellement une réflexion qui pourrait déboucher sur l’assouplissement des critères d’éligibilité pour changer de nationalité sportive. Si cette réforme voit le jour, un joueur pourrait donc changer de pays, même s’il a déjà joué en match officiel avec un autre, moyennant cependant quatre conditions :
•Avoir joué moins de trois matchs avec sa première sélection.
• Etre âgé de moins de 21 ans lorsqu’il a été sélectionné.
• Ne plus avoir été appelé en sélection depuis au moins trois ans.
• Enfin, ne pas avoir disputé de phase finale d’une Coupe du monde ou d’un tournoi continental (Euro, CAN, etc.) avec la sélection en question.
Cette nouvelle disposition devrait en tout cas sourire aux joueurs qui n’ont disputé que quelques minutes avec une sélection en match officiel.

Toutefois cette réforme pourrait être adoptée dès le prochain congrès de la FIFA, prévu le 18 septembre prochain. De quoi donner de l’espoir aux sélections Africaines mais surtout aux binationaux se trouvant dans l’incapacité de jouer pour le pays de leurs parents.

Francis Maomou 

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 623444004