Vers la relance des activités dans les écoles – La synthèse de l’actualité sportive

Après un arrêt momentané des compétitions, dû à la pandémie au coronavirus, la fédération guinéenne de Judo compte reprendre ses activités avec beaucoup plus d’innovation, en attendant la décision des autorités guinéennes, pour une reprise des activités sportives. Déterminé pour pousser cette discipline au sommet, le président de la dite institution Colonel Moustapha Diané a, au cours d’un entretien accordé à notre rédaction, ainsi qu’à d’autres organes, dégagé les perspectives à venir et ses ambitions pour le progrès de cette discipline sportive dans notre pays.

En effet, avec plusieurs projets dans son agenda, le patron du Judo en Guinée, projette déjà la mise en place dans les structures scolaires, les clubs de Judo, pour élargir sa pratique sur toutes étendus du territoire national. Au total, 50 clubs seront mises en place à partir du mois d’août prochain. “Nous avons des projets à l’école, qui va bientôt commencer au mois d’août, nous allons créer 24 clubs dans un premier temps. Mais il y aura 50 au total qui seront créés partout en Guinée. Et sa sera une première, tous ces entraîneurs seront prises en charge, payé par la fédération internationale de Judo donc c’est un acquis “. À t’il indiqué.

Toujours dans le même sens, Colonel Moustapha Diané et son équipe comptent former 2500 athlètes dans ces écoles. ” Il y aura 2500 athlètes formés. Et ces athlètes seront assurés par l’instance faîtière. Puisque la tranche d’âge commence à partir 4 ans jusqu’à 21 ans “. À t’il rajouter. Parlant d’autres projets, le no 1 de l’instance a révélé, il est prévue la construction d’un centre  de Judo bâti sur 1000m carré qui sera bientôt lancé à commendaya, dans la commune de dixine

Voilà de quoi prouver la volonté de cette fédération, à redonner une image positive à cette discipline.

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 623444004