quels sont les Etats déterminants où le scrutin se joue désormais ?

Les résultats de huit Etats (Alaska, Nevada, Wisconsin, Michigan, Pennsylvanie, Géorgie, Caroline du Nord et Maine) ne sont pas encore connus, mercredi matin. Ils sont déterminants pour l’issue du scrutin.

Qui remportera les huit Etats restants ? Le nom du futur locataire de la Maison Blanche n’est toujours pas connu. Comme prévu, le nombre record devotes par correspondancepour cetteélection présidentielle américaineralentit le dépouillement dans plusieurs Etats. Cent millions d’électeurs ont ainsi voté pour leur président avant le jour du scrutin, mardi 3 novembre.

Pour le moment, le président sortant Donald Trump remporte 23 Etats, dont celui – déterminant – de Floride, mais aussi le Texas ou bien la Louisiane. Son rival démocrate, Joe Biden, détient, lui, 22 Etats, mais davantage de grands électeurs (235 contre 213 pour le candidat républicain). Plusieurs Etats restent en suspens. Leurs résultats vont déterminer l’issue du scrutin. Voici les principaux enjeux.

L’Etat a officiellement entamé le dépouillement de ses bulletins, mardi matin, jour de vote, mais une poignée de comtés ont indiqué qu’ils ne commenceraient pas à le faire avant mercredi, rapporte leWashington Post*. “Cela va prendre du temps”,a prévenu la secrétaire d’Etat de Pennsylvanie, Kathy Boockvar. Dansun tweet* publié vers 3 heures du matin, le gouverneur démocrate de l’Etat, Tom Wolf, a précisé qu’il y avait encore“plus d’un million de bulletins de vote par correspondance à compter en Pennsylvanie.”

La Pennsylvanie est un Etat déterminant, puisqu’il s’agit d’un des trois Etats du nord industriel, la “Rust Belt”, perdus par les démocrates en 2016. Pour éviter de subir la même défaite, le candidat Joe Biden – né en Pennsylvanie – a tenté pendant la campagne de reconquérir le vote des ouvriers, en se déplaçant notamment à Harrisburg, la capitale de l’Etat, pour le Labor Day (la fête du travail).

Le Michigan (16 grands électeurs)

Dans cet Etat, les résultats définitifs ne pourraient arriver que vendredi matin, une fois que seront comptabilisés tous les votes anticipés arrivés par courrier, relèvele secrétaire d’Etat du Michigan cité par CBS*.Dans la nuit de mardi à mercredi, la secrétaire d’Etat du Midwest a indiqué que 3,3 millions de votes par correspondance ont été enregistrés et a estimé qu’entre 2 et 2,5 millions de personnes sont allées voter directement dans les bureaux de vote, cite leWashington Post.

En 2016, le Michigan est devenu le pire cauchemar des démocrates. Cet Etat rural et ouvrier a donné ses 16 grands électeurs à Donald Trump pour seulement 0,3 point d’avance sur la candidate démocrate, mettant fin à près de trois décennies démocrates.

Le Wisconsin (10 grands électeurs)

L’Etat du Wisconsin a annoncé qu’il ne serait probablement pas en mesure de désigner le nom du vainqueur mercredi.Contrairement à d’autres Etats, le Wisconsin n’a pas débuté le dépouillement des bulletins électroniques avant le jour du scrutin, rappelle leWashington Post*.La responsable de la Commission électorale de l’Etat a précisé que les juridictions locales, responsables du dépouillement, poursuivraient le décompte mercredi matin.

Malgré sa maigre dizaine de grands électeurs (sur 538), cet Etat du nord des Etats-Unis est largement scruté. En 2016, Donald Trump l’avait emporté pour moins de 25 000 voix, il s’agissait d’une première pour les républicains depuis 1984.

La Caroline du Nord (15 grands électeurs)

Quinze grands électeurs doivent être élus dans cet Etat, où les intentions de vote pour les deux candidats durant la campagne donnaient constamment un résultat extrêmement serré. Selon l’agrégateurRealClearPolitics*, au 29 octobre, sur les trois derniers mois, les deux candidats faisaient la course en tête, tantôt Donald Trump, tantôt Joe Biden.

Sur neuf des dix dernières élections, la Caroline du Nord a voté républicain, à l’exception de 2008 avec Barack Obama, rappelle leNew York Times*.Le changement démographique dans cet Etat, où 21% de la population est afro-américaine, pourrait changer la donne.

La Géorgie (16 grands électeurs)

 

Le comptage des voix par correspondance a été stoppé à 22h30 mardi dans le comté de Fulton, le plus peuplé de l’Etat. Les bastions démocrates autour de la capitale Atlanta sont toujours en train de dépouiller les votes ce mercredi matin, précise leWashington Post*.

 

Parmi les variables importantes du vote : la participation des Afro-Américains, qui représentent plus de 30% de la population dans cet ancien Etat ségrégationniste. Si la Géorgie a toujours voté républicain à la présidentielle depuis 1996, les changements démographiques pourraient être favorables à Joe Biden.



L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 628954199