Mohamed Said Touré: » le rapport de l’amnisty international est monté de toute pièce par l’opposition et le FNDC »


Mohamed Said Touré: » le rapport  de l’amnisty international est monté  de toute  pièce  par l’opposition et le FNDC »

L’inspecteur général de la jeunesse du RPG-ARC-CIEL s’en est pris ce mercredi 19 mai 2021, au contenu du rapport de l’amnisty international qui a souligné des violations de droits humains perpétrés contre l’opposition guinéenne.
Pour Mohamed Said Touré,  »ce rapport est monté de toute pièce par l’opposition pour salir le régime d’Alpha condé » Il l’a dit ce matin en faveur d’un point de presse.

Ce rapport est montée de toute pièce par l’opposition et FNDC, c’est une institution au solde de l’opposition qui a pour mission de salir l’image de la Guinée.les européens n’ont aucune leçon de démocratie à donner à la Guinée par ce que nous avons une démocratie avancée.le sort de la Guinée ne se discute pas ailleurs par les européens. Ça se discute ici entre les fils du pays la Guinée n’est pas un arrondissement d’un continent ou d’un pays. Elle a un peuple souverain et libre dans l’esprit.

Dans sa communication, il a fait comprendre que l’amnesty international n’a pas été impartial dans ce rapport , car elle n’a mentionné nul part les atrocités subiées par les forces de l’ordre sur le terrain.

 »L’amnisty international est une ONG qui est recrutée, traitée par l’opposition et FNDC pour salir le régime du professeur Alpha Condé. Si nous parlons le droit de l’homme, il est impératif d’oser dénoncer la partialité des ONG et autres institutions qui sont gérées ou représentées par des opposants farouches au régime Condé, qui ont pour seule mission de produire un tel rapport pour décrédibiliser la Guinée. Il faut souligner la volonté expresse des institutions de saboter le régime d’Alpha Condé et favoriser l’opposition par omettre certains faits : des attaques ciblées par l’opposition en mettant des croix devant les concessions pour les reconnaître afin de les attaquer nuitamment. On ne parle pas de droits de l’homme. Ils attaquent aux gendarmes et égorgent les civils lors de l’attaque du train Rusal à sonfonia, on ne parle pas de droit de l’homme pour ça, des assassinats des représentants de la mouvance à l’intérieur du pays notamment à Dabola où l’imam a été assassiné dans une mosquée, Incendié des maisons privées, des commissariats, l’attaque du premier ministre en moyenne Guinée. Tout ceci ne figure pas dans le fameux rapport de l’amnistie internationale » a martelé Mr Touré du RPG-ARC-CIEL.

Il faut signaler que Ce même rapport a été violemment critiqué récemment par leu Forum des Jeunes Africains pour la Promotion de l’Union Africaine (FJAPUA).

Aboubacar Soumah 628 95 41 99

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 628954199