l’UFR pose deux conditions à sa participation (Saikou Yaya)


Présidentielle 2020 : l’UFR pose deux conditions à sa participation (Saikou Yaya)

Outre une non candidature du sortant Alpha Condé, l’UFR, exige un toilage total du fichier électoral avant d’envisager toute participation à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain.

Pour Saikou Yaya Barry, le parti dirigé par l’ancien premier ministre Sidya Touré, demeure dans la dynamique du FNDC, de défendre becs et ongles, la constitution de 2010.

« Avant toute convention, il faut être clair sur la manière dont les élections doivent être organisées. Nous estimons qu’il faut un fichier propre et consensuel. Et nous pensons qu’il faut qu’Alpha Condé renonce publiquement à sa candidature (…). On s’est battu pendant des mois afin que l’État de droit soit une réalité et que la démocratie puisse fonctionner normalement. Nous sommes dans la logique du FNDC et l’UFR ne s’est pas dérobée de cette logique. Nous estimons que les élections ne pourront se tenir le 18 octobre prochain, compte tenu du fait que les préalables ne sont pas réglés dans ce fichier », a mis au clair le secrétaire exécutif de l’UFR.

Il a par ailleurs souligné que pour le respect des principes démocratiques, l’UFR n’entend point abandonner le combat du FNDC, au regard de toutes les pertes enregistrées, pendant les manifestations politiques.

Mosaiqueguinée

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 628954199