Le Mouvement Guinée Emergence lance ses activités

Les responsables du mouvement Guinée Emergence « Guinée’ (Em ») ont procédé au lancement officiel de leurs activités, ce lundi 28 septembre 2020 à Conakry. Cette cérémonie de lancement a connu la présence de plusieurs personnalités du pays. Le but de est de participer au développement de la Guinée.

« Nous avons créé ce mouvement, c’est pour participer à la vie sociale et sociétale de notre pays la Guinée. Etant tous à l’étranger, on s’est posé la question de savoir, comment peut-on participer au développement de notre pays?

C’est ainsi, nous avons créé une plate forme qui a pour objectif d’échanger, de fraterniser, de prendre des informations sur le terrain en Guinée, surtout des bonnes informations. Par ce que quand on est à l’étranger, on est souvent pollué par les fakenews. Donc, on s’est dit de se mettre ensemble et d’avoir de très bonnes informations, et par la suite  d’agir. Mais comment agir ? Donc, on a échangé pendant plusieurs mois. Et un jour la question s’est posée, tout ce qu’on fait là, nous avons une base de données extrêmement riches, des gens compétents qui sont un peu partout à travers le monde. Nous ne sommes pas que dans un seul pays, c’est vraiment un mouvement international et les gens se trouvent dans tous les continents. On a voulu créer juridiquement, pour être dans la légalité  et ce qui fût fait en France. Donc, depuis plus d’un an, la structure est créée en France et nous décidons aujourd’hui de faire son  lancement pour informer nos compatriotes Guinéens » a indiqué Aseny Gallimanguê Soumah, président de Guinée

Et d’ajouter que « ce mouvement est à la fois un mouvement de réflexion et d’action. Nous voulons construire une base de données, pas seulement sur les gens, mais d’avoir des réflexions sur les thématiques précises. Nous voulons nous projeter dans l’avenir de la Guinée au-delà de cinquante (50) prochaines années. Pour marquer les enjeux de ce pays , pour dire où va t-on, comment peut-on anticiper les problèmes en Guinée , et trouver ensemble les solutions à nos problèmes. Alors, imaginer des solutions, les stockées, les partagées, créer des groupes en Guinée et à l’étranger. Croisez et cherchez les partenaires pour résoudre, ça, ce sont de façon théorique des groupes qui font réfléchir et qui vont emmagasiner les bases de données. Et nous, nous alimentons l’État, les ONG et les institutions républicaines qui sont en Guinée en cas de crise ».

Ce mouvement entend aider la Guinée à développement pluisieurs secteurs stratégiques du pays notamment l’éducation qui est le socle de tout développement. « Deuxième point, c’est de faire de l’action sur le terrain. Nous avons déterminé un certain nombre de secteurs clés. Le premier secteur clé, c’est l’enseignement. C’est un défi majeur pour l’Afrique. Tous les grands pays dans le monde ont commencé par se former, à mettre en place un système éducatif performant. Donc, nous allons mettre un accent particulier dans ce secteur. Le deuxième secteur clé, c’est l’agriculture. Notre pays est potentiellement agricole, mais il y a un paradoxe, c’est que, nous sommes dans un pays où nous prenons tout à étranger. Donc, nous allons mettre fin à cela »a-t-il conclu.

Mamadouba Camara 657 47 2697

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 628954199