l’accès refusé aux avocats des détenus politiques


Maison centrale : l’accès refusé aux avocats des détenus politiques

Dans la matinée de ce mardi 02 mars 2021, le Collectif des Avocats des Détenus politiques a voulu rendre une visite à ses clients à la maison centrale de Coronthie pour s’enquérir de leurs nouvelles. Mais rien de ce qui était prévu n’a pu se faire. L’accès à été refusé à Maître Salifou Béa et à ses collègues.

« Nous sommes venus ici ce matin pour rendre visite à nos clients qui sont placés en détention provisoire mais malheureusement nous avons pas pu accéder à l’intérieur de la maison centrale. On ne nous a pas dit le pourquoi. Mais ce que nous savons, depuis un certain temps beaucoup de nos confrères qui sont membres du collectif sont passés ici mais ils n’ont pas pu rentrer. Donc c’est pourquoi nous nous sommes dit de venir essayer en groupe pour voir une fois si l’interdiction a été levée mais malheureusement nous constatons qu’elle demeure encore » s’est indigné Me Amadou Diallo, membre du collectif.

A lire aussi
Ébola en Guinée : La riposte s’organise dans la sous-région
Nécrologie/Siguiri: décès d’El hadji Djonta Mamady Keïta Sotikèmo de Niangassolo
Boffa : une femme dans un état de santé inquiétant après avoir mis au monde des triplés

Il poursuit en ajoutant : » je voudrais rappeller que l’avocat à droit à l’accès à son client à tout moment même aux moments de l’exécution. C’est-à-dire même si un détenu qui est condamné à mort ou qui doit être exécuté, il a accès à son avocat. Je ne comprends pas pourquoi on peut nous refuser de voir nos clients d’autant plus que nous sommes régulièrement constitués et nos clients n’entendent pas changer d’avocats. Ils nous ont constitué et nous restons et demeurons leurs avocats.(…) Encore une fois je pense que c’est une atteinte grave à l’état de droit, c’est une atteinte grave aux droits fondamentaux de nos clients c’est même une atteinte grave à l’exercice de la profession d’avocat ».

Le Collectif n’entend pas en rester là. il va saisir le conseil de l’ordre qui, à son tour, avisera.

Agnès Damba

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 628954199