« La Maison R » vole au secours des personnes vulnérables

En cette période pandémique du Covid 19 marquée par une crise économique généralisée, la structure dénommée  »la Maison R »a organisé une cérémonie de mobilisation de fonds et de biens à destination des enfants démunis de la rue et des orphelinats, ce samedi, 05 décembre 2020 à Nongo dans la commune Ratoma.

L’objectif consiste à recoltér des fonds qui serviront à redonner le sourire et l’espoir aux enfants vulnérables en leur remettant des denrées alimentaires, des kits d’hygiène et de fournitures scolaires.

Dans son discours de circonstances, la Fondatrice de la « Maison R »    Thierno Ramatoulaye Diallo,  a remercié toutes les personnes de bonne volonté qui ont contribué à la réussite de cet événement avant de déclarer que ce projet était un rêve d’enfance.

 « Je dirais avant tout depuis toute petite j’avais cette iniatitive d’aider les personnes démunies.  Parce que quand  j’étais petite, je faisais des dons. Mon papa est militaire, quand les denrées venaient à la maison, je faisais sortir et  donner aux personnes nécessiteuses et aussi mes amis de classe qui n’avaient pas de situation. Donc, quand j’ai pris l’âge, je me suis dit que je peux faire quelques choses dans vie. C’est d’aider, c’est vrai que,  je ne suis pas encore riche, mais je peux créer des choses qui me rendront riche et apporter du soutien aux personnes démunies » a t-elle souligné.

Poursuivant, la Fondatrice de ‘la Maison  R »a fait savoir qu’elle ne compte pas s’arrêter là. Pour y arriver, elle compte sur la bonne volonté des uns et des autres.

« Bon but, ce n’est pas seulement d’aider les personnes vulnérables, c’est aller au delà de ça.  Notre objectif, c’est d’aider aussi les femmes enceintes, les veuves, les personnes âgées.Je souhaite vraiment l’aide des personnes de bonne volonté a t-elle martelé.

Présente à cette cérémonie Mme, Laurence Zouya Camara, Fondatrice de l’orphelinat Kunamatata, l’un des bénéficiaire de ses dons, s’est réjouie de cette iniatitive de « ‘la maison R’ » .

‘ »Je suis ravie d’avoir été choisie par « la maison R » pour donner un geste à nos enfants, parce que vraiment on en a besoin pour avancer. Il faut encourager ce genre d’initiative, parce que on est complémentaire. J’appelle toute les personnes de bonne volonté à venir soutenir les orphelinats de Guinée parce que vraiment on a aucun soutien. En général ce sont des actes spontanés comme nous. Il n’y pas d’orphelinat aujourd’hui qui appartient au gouvernement. Ce sont des personnes privées comme nous qui œuvrent pour ouvrir les orphelinats. On a vraiment besoin d’aider pour pouvoir fonctionner surtout en cette période de covid 19″ a t-elle noté .

Pour sa part, Sekou Keïta, conseil en communication du ministère de la justice a félicité et encouragé « la Maison R « pour cette iniatitive avant de preciser’, « ma présence à cette cérémonie s’explique sur deux sens: le premier sens, nous sommes dans une cérémonie qui consiste à faire sourire des enfants démunis et personnes qui n’ont pas souvent l’obligation ou parfois qui n’ont pas l’occasion d’exprimer, de faire protéger ou au delà, de se faire entendre sans le sens de propre droit dans la société. Si aujourd’hui à travers une structure qu’on appelle « la maison R » de Rama .Elle organise pour faire entendre ses voix qui sont des voix passives parce qu’elles ne sont jamais entendues. Le deuxième sens, cette maison qui est représente par Rama, la conception, la réalisation, la vulgarisation, la promotion de ce projet m’a été personnellement confié pour la supervision, la coordination et l’orientation. Rama aujourd’hui à travers sa structure s’inscrit dans une lancée qui n’est autre que, la protection, la promotion et la défense des droits des démunis et des personnes qui sont réduites en terme de mobilité » a t-il indiqué.

De son coté, Daouda Bangoura, ecrivain a encouragé la structure pour cette action avant d’exhorter la jeunesse guinéenne à s’inspirer des actes de Rama. » L’objectif de ma présence ici d’aujourd’hui, c’est d’abord répondre à l’appel d’une amie qui mérite d’être  soutenue et appuyée.  Parce que ce n’est pas du tout fréquent de nos jours,  qu’un jeune qui créé une entreprise et après décide de  donner les retombées de son entreprise à une œuvre de charité. C’est une cause noble qu’il mérite d’être encouragée et soutenue, surtout venant d’une femme. Soutenir la cause des démunis, soutenir la cause des personnes en situation de précarité, je ne pense qu’il y’a quelques choses de plus noble que cela » a t-il signifié.

Par ailleurs, il faut noter que la « Maison R » est une structure qui commercialise des vêtements Africains et Européens en valorisant textile local.

Camara Mamadouba

669146222

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 628954199