La Coalition du Parti de l’Unité et du Renouveau (PUR) et la société civile posent des préalables pour le cadre Permanent du dialogue et social

La Coalition du Parti de l’Unité et du Renouveau (PUR), du Mouvements Carton Rouge (MCR) et de l’ONG Alternatives Citoyennes-Guinée (AC-G), étaient devant les médias ce samedi 29 mai 2021, à Kipé pour inviter le chef de l’État et les forces vives de la nation à travers un mémorandum à avoir plus de largesses, en graciant les détenus politiques pour faciliter le cadre de dialogue politique et social en Guinée.

On vous propose de lire l’intégralité de la déclaration, lue par le président du Parti de l’Unité et du Renouveau (PUR).

« Declaration du Parti de l’Unité et du Renouveau (PUR), l »ONG Alternatives Citoyennes-Guinée (AC-G) et le Mouvement Carton Rouge (MCR) sur le Cadre Permanent de Dialogue Politique et Social

Mesdames et messieurs les acteurs de la vie publique nationale de notre pays. C’est beaucoup de joie et de satisfaction que nous, parti politique et organismes de la société civile, avons appris la nomination, par le Chef de l’Etat, d’un Secrétaire Permanent du Cadre Permanent de Dialogue Politique et Social. Pour nous, Comme pour de nombreux acteurs et observateurs de la vie politique guineenne, il s agit sans doute d’un autre pas franchi vers la décrispation du climat politique dans notre pays la Guinée.

En effet notre pays, comme chacun de vous le sait, a vécu ces dernieres annŕes l’une des crises les plus aigües de son histoire politique. S’il faut seulement s’en tenir a la crise politique ayant caractérisée la dernière présidentielle, nous noterons tous que le Pays a ete le theätre de nombreux affrontements avec pour corolaires de Vies perdues de blessés souvent graves et de dégâts matériels importants. S’en sont suivis multiples des Cas d’arrestations et d’emprisonnements d’acteurs.

Cette triste realite a plongé des guineens dans une situation de méfiance des uns vis-a-vis des autres, reduisant ainsi les fils d’une même nation à se regarder en chiens de faience.C’est face donc à cette situation que nous, Parti de l’Unitéé et du Renouveau, l’ONG Alternatives Citoyennes-Guinée et le Mouvement Carton Rouge, avions, a titre Individuel, pris le devant pour tirer la sonnette d’alarme face au danger qui guettait notre case commune qui est la Guinée. Nous avions, chacun en ce qui le concerne, mêne des campagnes médiatiques de sensibilisation, des carnavals en faveur de la libération des détenus politiques, des lettres ouvertes, matchs de gala, des prestations artistiques et des mémorandums adressés à chacun des acteurs majeurs de la vie publique nationale pour l’amorce d’un véritable dialogue politique et social. Nous nous réjouissons que le Chet de I’Etat ait entendu et compris ce cri de cour en mettant en place un Cadre Permanent de Dialogue Politique et Social.

Nous nous sommes davantage réjouis de l’ameublement partiel dudit cadre à travers la nomination d’ un secrétaire Permanant, en la personne de Monsieur Fodé Bangoura à qui noussouhaitons plein succès dans cete noble mission.

Par ailleurs, nous estimons qu’il s’agit sans doute aucun, d’une aubaine que la nation
toute entière devra saisir pour que les filles et fils de ce pays puisse en fin retrouver la
paix et l’harmonie longtemps cultivées par nos ancêtres. A ce titre, nous invitons
solennellement le peuple de Guinée à adhérer massivementà la dynamique de dialogue
qui vient d’être amorcée. Nous lançons singulièrement la même invite aux partis
politiques de tous bords et les acteurs de la société civile guinéenne de toute obédience
confondue, a saisir cette opportunité offerte par le Président de la République en se
Joignant au processus.

Par la même occasion, nous, parti politique et organismes de la société à l’initiative
de la présente déclaration, remercions le Chef de l’Etat et invitons celui-ci à
titre personnel a satisfaire les préalables ci-dessous afin de conférer toute la crédibilité
nécessaire à cette mission. II s’agit de:

Pérenniser cette dynamique jusqu’à son aboutissement final
Mettre tous les moyens politiques et logistiques à la disposition du Cadre de
dialogue qu’ il a bien voulu creer;

Rassurer davantage les acteurs en procédant à la libération des detenus
politiques; Cesser toute forme de poursuite å l’encontre des opposants ,
Amnistier tous les compatriotes vivant en exil ; Lever les restrictions de voyage qui pèsent sur certains acteurs du pays Rouvrir les frontières du pays afîn de faciliter à nos compatriotes les echanges.

commerciaux avec les pays concernés pour le bien de notre économie.

A monsieur le Premier Ministre (Président du Cadre Permanent du Dialogue Politique
et Social) ainsi qu’à monsieur le Secrétaire Permanent dudit cadre, nous souhaitons
bonne chance dans cette mission à la fois exaltante et délicate. Nous les invitons à
plus de lucidité, de sagacité et surtout d’ouverture d’esprit pour l’accomplissement de
cette tâche que la nation a bien voulu les assigner »

Aboubacar Soumah 628 95 41 99

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 628954199