« je vais prier en maninka jusqu’à ma mort «


Imam Nanfo Diaby après sa libération: « je vais prier en maninka jusqu’à ma mort «

Arrêté à Kankan samedi passé, Ismaila Nanfo Diaby a été libéré, lundi 13 juillet 2020. Dès sa sortie, le prédicateur a réitéré qu’il va continuer à prier en langue Maninka comme il l’a toujours fait depuis 20 ans.

La décision de libération du prédicateur, Ismaila Nanfo Diaby, a été décidée après une réunion de concertation au gouvernorat de Kankan sous l’égide du gouverneur, Sadou Keita.

Au cours de cette réunion, nous apprend-on, le gouverneur de la région a exigé que le prédicateur ait une autorisation des autorités religieuses avant de prier en maninka dans une mosquée. “Il faut qu’il soit reconnu par les autorités religieuses. Et en Guinée, tous les musulmans prient en arabe. Ce n’est pas un individu qui viendra changer cela c’est pas possible pour le moment sauf quand une loi sera faite par le secrétariat des affaires religieuses. Donc, il est interdit à Nanfo diaby de prier en Maninka », a expliqué le gouverneur, Sadou Keita.

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 628954199