Fond de la consoludation pour la paix: »la porte n’est pas fermée à la Guinée »

La ministre de la Citoyennété et de l’Unité nationale Dr Zalikatou Diallo a réçu en audience vendredi 14 mai 2021 le coordinateur du système des Nations Unies à son departement. Ces deux hommes ont discuté sur la nécéssité de travailler ensemble dans le cadre de la prévention des conflits en Guinée. L’émissaire du système des nations unies a attiré l’attention du Ministère de la disponiblité du fond rélatif à la consoludation de la paix avec à la clé 10 projets opperationnels pour 2021.

« Nous avons échangé sur le soutien du système des nations unis auprès du Ministère de la citoyennété et de l’unité nationale, et la collaboration frustueuse qui a longtemps existé depuis des decennies.Nous souhaitons continuer et la renforcer dans le futur . Nous avions discuté longuement sur des projets financés sur le fond de la consolidation de la paix, des projets auxquels, la Guinée est éligible depuis une dizaine d’année.

La mis en place de dialogue qu’on a appélé sous le fromager, lors du 72h du livre qui etait un espace de dialogue pour la sociéte civile et tous les partenaires qui souhaitent débatre la question de la paix,la politique et economique.les deux dernières éditions ont été consacrées sur la prévention des conflits dont la Guinée a plus d’expérience » a déclaré Vincent Martin du système Nations Unies.

La question de savoir si la Guinée est toujours sur la liste des bénéficiaires de ce fond qui se chiffre à 10 millions de dollars us, à travers des projets baccables.
« La porte n’est pas fermée,certains pays comme la Guinee peut bénéfier à ce fond, měme s’ il n’ y a pas de conflit en Afrique, mais le fait que la Guinée est un arbitre pour la consolidation de beaucoup de conflit à travers le continent. On fera le plaidoyer nécéssaire en faveur de la Guinee. Ce qu’on peut dire ,la porte n’est pas fermée, mais nous arrivons vers la fin. Il ya une dizaine de projets qui sont operationnels en 2021 pour un fond environ 10 millions de dollars ».

Satisfait de cette visite, le sécretaire général du departement N’famara Camara, dira qu’il est maintenant question de partir sur une nouvelle base entre le système des Nations Unies et la nouvelle ministre de la Citoyennété.

« Nous avons discuté avec monsieur coordinateur du système des nations unis des projets qui sont opperationnels en 2021 et l’implication de certains departement dans la mise en oeuvre de ce projet. Le coordinateur nous a rassuré qu’il va transmettre les idées qui sont sorties de cet entretien et nous allons voir de la façon plus operationnelle avec les techniciens du departement les remarques faites au niveau de PDF.

En conclusions, nous partons sur une nouvelle dynamique avec le système des nations unies suite à l’arrivée de la nouvelle ministre. Nous saluons cette visite du coordonnateur du système des nations unies pour parler sur les avancées,de nos acquis,et ouvrir d’autres chantiers qui vont nous aider à aller vite dans la resolution des problèmatiques qui sont confiées à notre departement qui sont essentiels pour la stabilité du pays tels que le respect des droits de l’homme, consolidation de la paix la citoyenneté,la prévention des conflits. »

Aboubacar Soumah 628 95 41 99

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 628954199