5 combattants de Boko Haram tués lors d’opérations militaires (porte-parole de l’armée)


Nigeria : 5 combattants de Boko Haram tués lors d’opérations militaires (porte-parole de l’armée)

Cinq combattants de Boko Haram ont été tués et plusieurs autres blessés au Nigeria lors d’opérations militaires contre les repaires de la secte terroriste dans l’Etat de Borno (nord-est), a déclaré dimanche Bernard Onyeuko, un porte-parole de l’armée nigériane.

Les raids ont été effectués le 27 novembre, a-t-il indiqué, ajoutant que l’armée continuait à nettoyer les enclaves de Boko Haram dans la région instable du nord-est.

Les cinq terroristes ont été tués lors d’opérations ayant visé les villages de Garal et Bulankesa, ainsi que la ville de Pulka, a-t-il précisé à Xinhua.

De nombreux terroristes blessés par balle se sont enfuis dans la brousse pendant les raids, a-t-il poursuivi, confirmant que ces derniers visaient à déloger les membres restants de Boko Haram de leurs repaires dans la région.

Depuis 2009, la secte terroriste s’efforce de créer un Etat islamiste dans le nord-est du Nigeria, en étendant ses attaques aux pays du bassin du lac Tchad.

 

L’équipe De La Rédaction – Tél : (00224) 628954199