Abdoulaye BAH Ex-Maire De Kindia : « Kassory Est Un Homme Dangereux Pour La Guinée »

26

 

Une semaine maine après la présentation du bilan du premier ministre, chef de gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana, l’ancien maire de Kindia le trouve catastrophique. Il a fait cette déclaration dans un entretien qu’il nous accordé.

Selon lui, le bilan de Kassory est catastrophique. « Il a tué la liberté constitutionnelle de manifester en Guinée, ça c’est grave. L’article 10 de la constitution prévoit le droit de manifester pour les guinéens et le droit de pétition. Il a installé des camps dans les quartiers, on ne voit pas ça dans aucun pays dans le monde. La Guinée n’a pas un problème de rébellion, n’a pas un problème de banditisme armée. Vous installé des camps dans des quartiers, les camps ne doivent pas être dans les villes, les camps doivent être dans les lieux choisis avec les armes pour protéger la patrie en cas d’attaque », rappelle-t-il.
Face à cette situation, Abdoulaye Bah a qualifié le premier ministre de dangereux. « Kassory est un homme dangereux, il n’est pas démocratique, voici des gens qui utilisent les moyens de l’Etat sans savoir quand et comment. L’armée ne doit pas être dans la rue, il y a la gendarmerie, il y a la police qui assure l’ordre publique. Donc, c’est la sécurité de base, l’armée sa fonction c’est d’assurer la sécurité et la défense de la patrie. Kassory est un homme que ne comprend rien pour la défense du territoire national et qui utilise la force illégale pour pouvoir faire taire les guinéens », dénonce-t-il.

Concernant sa gestion, l’ancien maire de Kindia précise. « C’est une gestion catastrophique des fonds publics. L’argent est sorti de la Guinée comme du petit pain, le denier en date c’est le ministre de la santé qui dans sa mallette privée perd un millions trois milles de dollars, même un homme d’affaire dont le métier est faire de flic de l’argent ne peut pas se promener avec un tel montant », martèle-t-il. Pour Abdoulaye Bah, la Guinée a une association de malfaiteurs au sommet de l’Etat. « Nous avons une association de malfaiteurs au sommet de l’Etat, ce sont des milliers de francs guinéens qui disparaissent sans que la justice ne bouge. Nous avons une oligarchie, une association d’un clan mafieux à la tête du pays qui n’a aucun objectif que de piller les derniers publics »,

Horizonguinee.com  

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here